Accueil > Diagnostic de territoire > Conseil pour démarrage

Conseil pour démarrage

Pour entreprendre un diagnostic dans de bonnes conditions

S’assurer de la motivation du territoire à travers :

  • une participation conséquente au financement du diagnostic
  • la mobilisation d’un groupe de travail et de suivi (groupe de pilotage) du projet avec des élus en charge des questions traitées dans le diagnostic dans leur commune ou pour la communauté de communes (agriculture, développement économique, affaires scolaires / restauration collective)
  • l’implication personnelle du président de la communauté de communes

Limiter l’étalement dans le temps

Débuter le diagnostic juste après la réunion de mobilisation des acteurs
Prévoir un calendrier à l’avance incluant les diverses phases dont les réunions de restitution et des réunions intermédiaires avec le groupe de pilotage

Se donner les moyens d’une démarche mobilisatrice pour les élus et les acteurs de la filière alimentaire du territoire

Faciliter l’appropriation de la démarche globale à travers des réunions / rencontres régulières avec les élus et des acteurs du territoire

  • prévoir une séance très ouverte et très participative pour la première réunion de rencontre-mobilisation (incluant le recours à des outils d’animation comme les photo-langages) avec l’objectif de sensibiliser sur le thème mais aussi d’initier une dynamique de prospective (imaginer la transition agricole et alimentaire sur le territoire)
  • créer un groupe de liaison entre élus et acteurs du territoire
  • prévoir du temps pour les réunions (des demi-journées de préférence à 1 à 2 heures)
  • construire les réunions de restitution au groupe impliqué en deux temps de manière à favoriser une construction collective des pistes d’actions (et ainsi une meilleure appropriation)

Disposer du financement du travail avant de débuter le projet