Accueil > Diagnostic de territoire > Exemples > CC Pays de Courpière

CC Pays de Courpière

Rapide présentation de la C.C. du Pays de Courpière

La Communauté de Communes du Pays de Courpière compte 8500 habitants répartis sur 10 communes. Courpière, la ville centrale, concentre les services et commerces. L’habitat, à majorité rural, est très dispersé.
Le pays de Courpière est situé au cœur du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez à une quinzaine de kilomètres de la ville de Thiers et 50km de Clermont-Ferrand. A cheval sur deux massifs parallèles séparés par la vallée de la Dore, le paysage est marqué par la présence de nombreux pâturages indiquant la prédominance de l’élevage dans les hauteurs.

Avant le diagnostic, le territoire était déjà très mobilisé sur les questions agricoles et alimentaires, à travers en particulier l’implication dans le Réseau Foncier (pour l’optimisation de la transmission des exploitations agricoles), le choix d’assurer la compétence Affaires scolaires et donc de gérer les services de restauration scolaire au niveau intercommunal et la prise en charge d’un service éducation à l’environnement avec une place importante donnée à la thématique alimentation.

La C.C. est de plus la première du département a avoir signé un Contrat de Territoire Agriculture Durable avec le CG63 en orientant l’attribution prioritaire du financement sur les projets agricoles valorisant transformation, produits labellisés et filières courtes.

http://www.pays-courpiere.fr/

Le diagnostic sur la C.C. du Pays de Courpière

Le dispositif sur le territoire de la C.C. du Pays de Courpière s’est étalé sur un an et demi.
La réunion de mobilisation pour la présentation du projet et une première sensibilisation sur le concept d’alimentation durable menée par A.N.I.S étoilé a été organisé en septembre 2011, en présence d’élus du territoire et de nombreux acteurs mobilisés sur la question - l’ensemble des acteurs du système alimentaire : restaurateurs, gestionnaires et cuisiniers des services de restauration collective, producteurs, acteurs éducatifs avaient été conviés.

Le diagnostic a été mis en œuvre par Anis étoilé (Céline Porcheron) avec près d’une année de décalage du fait de l’attente de la confirmation des financements et du bouclage des deux autres diagnostics en cours. Une réunion de découverte du territoire avec les acteurs politiques et techniques de la C.C. et du P.N.R. des Volcans d’Auvergne a été organisée en septembre 2012. La phase d’enquête s’est concentrée sur décembre 2012 et janvier 2013.
La présentation de l’état des lieux et la discussion des pistes proposées s’est déroulé le 22 janvier 2013. Les élus et agents techniques présents ont consacré leur après-midi (plus de trois heures) à échanger sur le rendu du diagnostic et les enseignements à en tirer pour la suite de l’implication de la communauté de communes.
La restitution publique a eu lieu au Lac d’Aubusson le 3 avril (pour faciliter la participation à cette réunion). Elle a réuni une trentaine de personnes, représentatifs de l’ensemble des secteurs du système alimentaire, qui ont pris plaisir à échanger pendant près d’une heure trente après la présentation du travail réalisé (voir le compte-rendu de cette réunion).

Au total près de 70 personnes ont été interrogées pour réaliser le diagnostic.

Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde courpière_3avril2013 from ANISetoile

Débat dans le cadre de la Restitution Publique du Diagnostic le 3 avril 2013

PDF - 947.5 ko
Synthèse discussion suite Restitution Diagnostic CCPC - 3 avril 2012