Education

L’éducation sur le thème de l’alimentation recouvre souvent des domaines différents et approches complémentaires :

  • santé  : avec les ateliers sur équilibre alimentaire, préoccupation autour de la composition des repas par exemple par rapport au problème de l’obésité et des maladies cardio-vasculaires
  • développement durable : recherche de produits de qualité et de proximité avec la mise en place de rencontres avec le monde de la production
  • convivialité, découverte de la biodiversité  : éducation aux goûts, dégustation (atelier-formation / vins, thé,…)
  • ouverture culturelle : animations en lien avec la découverte du patrimoine culinaire d’une région, d’un pays, des habitudes et manières de tables...

Où peut-on faire de l’éducation à l’alimentation durable ?

Dans le cadre de l’éducation formelle dans le temps scolaire :

  • de l’école maternelle à l’université, les élèves ont dans leurs cursus des parties en lien avec alimentation et il y a la possibilité de participer à des classes de découverte voyages, sorties scolaires en lien avec la découverte de l’agriculture et de l’alimentation
    • en lycée agricole en lien avec les projets « socioculturel » et des travaux dans le cadre des ateliers de production
    • en lycée hôtelier : le travail sur les signes de qualité et les différentes techniques culinaires en fonction des ingrédients en cuisine

Dans le cadre de l’éducation non formelle : offre éducative périscolaire :

  • le milieu associatif est très impliqué dans l’animation des T.A.P (temps d’activités périscolaires), des centres de loisirs et des séjours de vacances. Ces lieux peuvent être géré directement ou indirectement par la commune ou l’intercommunalité. Les animations dans le cadre des T.A.P. peuvent se faire sur le thème de l’alimentation durable.

Dans le cadre de la formation continue des professionnels, en particulier agents territoriaux avec le CNFPT