Historique

Revenir à la rubrique

Egalement

Contexte

Depuis une dizaine d’années la prise de conscience de la nécessité de revoir notre système alimentaire pour évoluer vers un système plus durable se généralise. Diverses initiatives voient le jour un peu partout pour relocaliser la production alimentaire, relancer les circuits de proximité...
Aujourd’hui en 2015, face à ces enjeux, les territoires disposent désormais de compétences pour agir à leur échelle : gestion des services de restauration collective et contrats alimentaires territoriaux. Ces contrat peuvent désormais être mis en place par les collectivités territoriales afin de structurer l’emploi, l’organisation d’une économie agri-alimentaire durable de proximité dans une logique de valorisation des productions des territoires, de relocalisation et de création de lien social autour de l’alimentation.

Démarrage du projet

De manière précurseur, cest dans ce cadre, pour l’évolution de nos systèmes alimentaires vers des pratiques plus durables que l’association A.N.I.S. étoilé a proposé au service agricole du Conseil régional d’Auvergne et à la DRAAF Auvergne un projet global pilote s’adressant prioritairement aux élus des territoires, à l’échelle de la communauté de communes, en lien avec les acteurs du système alimentaire « Sensibilisation et mobilisation des territoires pour des pratiques alimentaires durables ».

A.N.I.S. étoilé (association spécialisée sur l’alimentation basée à Lempdes/63) s’est associée avec la Fédération régionale des CIVAM Auvergne et l’Institut de formation Slow Food, pour proposer une démarche de diagnostic de territoire alimentation durable.

Choix des sites

Un travail en partenariat avec les deux Parcs Naturels Régionaux d’Auvergne, le PNR du Livradois-Forez et le PNR des Volcans, a permis de choisir quatre Communautés de communes motivées par la démarche, à raison de deux par PNR : la C.C. du Pays de Murat (15), la C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu (43), la C.C. du Pays de Courpière et la C.C. des Cheires (63).

Pour chaque territoire sélectionné, dans le cadre d’une phase préliminaire de mobilisation, une réunion a été organisée avec le conseil communautaire et des professionnels intéressés impliqués dans la filière alimentaire pour lancer la dynamique avec une première sensibilisation sur ce que pouvait recouvrir une alimentation durable.


Introduction de la réunion de restitution... par anisetoile

Partie pilote

Après la confirmation de l’obtention d’une partie des financements, le cœur du dispositif pilote a pu démarrer en novembre 2011 avec la Communauté du Pays de Murat.

  • Ce premier diagnostic réalisé par A.NI.S étoilé en partenariat avec la FRCIVAM s’est étalé dans le temps sur plus d’une année.
  • Le diagnostic de la Communauté de la Chaise-Dieu réalisé par A.N.I.S. en partenariat avec l’Institut de Formation Slow Food s’est déroulé en parallèle entre février 2012 et mai 2013.
  • Les deux derniers ont été mené par A.N.I.S étoilé l’un après l’autre pour la partie enquête s’étalant chacun sur 6 mois environ.
  • Pour trois territoires (sur quatre) les diagnostics ont été clôturés par des réunions publiques, qui se sont déroulées entre avril et septembre 2013.
  • Le dispositif pilote s’est terminé fin 2013 par une réunion de restitution de l’ensemble de la démarche destinée aux acteurs des territoires d’Auvergne et la création d’un outil ayant pour but de faciliter la démultiplication de la démarche (sous la forme de ce site internet dédié).